Home / Actualités / Agaléga island is leased to Indian Military for the development of strategic assets. Et le leader de l’Opposition reste en hibernation

Agaléga island is leased to Indian Military for the development of strategic assets. Et le leader de l’Opposition reste en hibernation

Voilà ce qu’on peut lire sur le site Wikipedia sur Agaléga.  Voilà le libellé:

 

(French: îles Agaléga) are two Outer islands of Mauritius located in the Indian Ocean, about 1,000 kilometres (620 mi) north of Mauritius island. The population of the islands as at July 2011 was estimated at 300.[1] The islands have a total area of 2,600 hectares. The North island is 12.5 km long and 1.5 km wide, while the South island is 7 km long and 4.5 km wide. The North Island is home to the islands’ airstrip and the capital Vingt Cinq.[2] The islands are known for their coconuts, the production of which is their main industry, and for the Agalega day gecko.

Agaléga island is leased to Indian Military for the development of strategic assets.[3][4] The Head of Mauritius Navy and the Mauritian National Security Advisor are Indian officers.[5] Also see India–Mauritius Military cooperation.

 

Pourquoi les accords signés au nom du pays n’ont jamais été rendus public ? Maurice a déjà perdu son indépendance économique vis-à-vis de l’Inde. Est-ce que le gouvernement est mandaté pour vendre Algalega, pour donner la permission à l’Inde d’occuper l’ile, de construire une base militaire ? Une telle décision est encore pire du fait ce même gouvernement qui compte demander l’avis de la justice internationale sur la souveraineté des îles Chagos, propose l’excision de l’État mauricien pour quelques dollars. On revit un Chagos2. ET pourtant, ce même l’Inde avait soutenu Maurice aux Nations Unies, ce même Inde faisait partie des non-alignés à l’époque et proclamait Océan Indien zone de paix, subitement quelle est la raison d’une base militaire, pour se défendre contre qui ?

 

Pourquoi on n’a jamais accordé le droit aux compagnies mauriciennes à développer Algalega ? Pourquoi laisser un autre pays exploiter nos richesses ? Il y a des prospections de gaz et de pétrole dans ces eaux, sans compter les ressources pour l’industrie de la pêche, ‘Propriétaire pou vinne locataire’ en ces 50 années de l’Independence. Finalement, qu’on ne ramène pas le débat sur le plan communal.

 

Selon les nouvelles mesures en place, les descendants d’immigrants indiens peuvent obtenir l’OCI Card, c’est-à-dire l’Overseas Citizens of India Card. Ainsi, il n’y a plus de restriction et toute personne pouvant prouver qu’elle est d’origine indienne, pourra obtenir cette carte. Elle aura ensuite presque les mêmes droits que les personnes de nationalité indienne, comme vivre et habiter en Inde sans restriction. L’Inde peut même demander le même traitement aux Indiens travaillant à Algalega.

 

Pire dans ce débat comme plusieurs débats du moment, le leader de l’Opposition semble complètement absent. Il ne s’est pas remis de sa défaite de décembre. Peut-être, il attend le bon moment pour faire le saut. Dans le passé, nous avons souvent vécu des scènes de flirtage entre le gouvernement et l’opposition loyale, dommage que le bon peuple de Maurice accepte tout. Assisé Baise Cash.

 

Entretemps, les amoureux du patrimoine montrent au créneau pour conscientiser l’opinion publique. Lors d’une conférence de presse, le samedi 27 janvier dernier, Vivek Pursun,le  président de l’Agalega Mauritius Partnership Association (AMPA) déclare que « les Agaléens disent non au projet de construction d’une base militaire indienne sur leur île. ». Le président, Vivek Pursun, appelle aux Mauriciens de prendre conscience du fait que l’Inde compte construire une base militaire à Agalega. Une lettre a été adressée aux représentants de la communauté internationale, l’ONU et l’Union Africaine pour soutenir que l’océan Indien reste une zone de paix.

 

Vivek Pursun accepte que l’Inde «ranz aéroport civil mais pa base militaire ». Tout porte à croire, qu’une base militaire y sera construite. Il est important que le gouvernement clarifie la situation.  Ce dernier a réclamé une garantie du gouvernement que les Agaléens ne seront pas déracinés de leur sol natal comme les Chagossiens.

About Redaction

x

Check Also

Affaire George Floyd : Derek Chauvin, ex-agent de police de Minneapolis de 45 ans, encourt jusqu’à 40 ans de prison

Manifestations aux Etats Unis alors que se poursuivaient les débats dans le ...