Home / Uncategorized / Alerte au Coronavirus : Une mauvaise plaisanterie qui  pourrait  coûter cher à Nawshad Lootun

Alerte au Coronavirus : Une mauvaise plaisanterie qui  pourrait  coûter cher à Nawshad Lootun

Nawshad Lootun, un habitant de Rose-Hill âgé de 39 ans a eu la surprise de voir la police

débarquer chez lui le lundi 20 juillet. Il est, selon la police, à l’origine d’une panique générale dans le pays. Cela après un message et une vidéo qu’il a postés sur les réseaux sociaux faisant état d’un cas de coronavirus signalé, selon lui, dans un établissement scolaire de la ville.

La nouvelle qui s’était propagée a placé les parents de l’école dans un état d’affolement et de peur. Des témoins racontent comment des parents d’élèves  sont  venus  récupérer leurs enfants pour les mettre en sécurité. La panique a fini par gagner tout le pays.

L‘homme, auteur du canular, a vite été retracé et lors de son interrogatoire, il est passé aux aveux. Pour sa défense, il a dit qu’il s’agissait d’une “simple plaisanterie” de sa part.

Après un premier passage devant le magistrat de Rose-Hill le lundi 20 juillet, l’homme a été reconduit en cellule. La police a objecté à sa demande de remise en liberté conditionnelle.Son avocat, Me Assad Peeroo attend une prochaine audience  pour retourner à la charge.

Les autorités policières, à travers le Deputy Commissioner de  police, Hemart Jangi et l’Inspecteur Shiva Cooten du Police Press Office ont tous deux lancé de sévères mises en garde contre la propagation de fausses nouvelles.  Ils soulignent la gravite du délit qui rend passible sous la nouvelle loi, l’Information and Communication Technology Act, d’une amende allant jusqu’à Rs1 million et un terme emprisonnent pouvant atteindre Rs1 million.

About Redaction

x

Check Also

Lancement officiel du concours des Prix des médias de la SADC 2021

Gaborone (Botswana) : Le Secrétariat de la Communauté de développement de l’Afrique ...