Home / Actualités / L’UE, partenaire privilégié de Maurice dans la lutte contre le changement climatique

L’UE, partenaire privilégié de Maurice dans la lutte contre le changement climatique

​Le soutien de l’Union européenne (UE), partenaire privilégié de Maurice dans la protection de l’environnement et la lutte contre le changement climatique, a été mis en avant ce 27 juillet par le ministre de l’Environnement, de la Gestion des Déchets solides et du Changement Climatique, M. Kavydass Ramano, lors du lancement du 2e dialogue politique de haut niveau sur le changement climatique entre Maurice et l’UE, aujourd’hui, à Port Louis.

Ce dialogue politique a pour objectif de renforcer davantage le partenariat Maurice-UE et de respecter les engagements de l’Accord de Paris ratifié par Maurice en 2016. Il voit la participation des membres de l’UE ; du ministère de l’Environnement, de la Gestion des Déchets et du Changement Climatique ; du ministère de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire ; ainsi que du ministère du logement et de l’Aménagement du Territoire, entre autres.

En outre, il offre une opportunité de faire état des progrès quant à la mise en œuvre des mesures énoncées dans le cadre commun de contrôle et d’évaluation (Joint Monitoring Framework – JMF). Pour rappel, le JMF comprend des objectifs, indicateurs, projets/programmes clés en cours, de même que des propositions d’activités de projet devant être soutenues par l’UE et ses Etats membres.

Maurice pays le plus vulnérable de la région 

Lors de son allocution, le ministre Ramano a fait ressortir que Maurice, de par sa position géographique et sa topographie, est parmi les pays les plus vulnérables dans l’océan Indien. « Cette vulnérabilité fait que nous devons prendre conscience de la situation et être proactif dans notre volonté de collaboration vis-à-vis de l’UE et des pays amis qui nous soutiennent », a-t-il ajouté. Il a affirmé que ce dialogue souligne toute la politique transversale que l’environnement et le changement climatique représentent, d’où la présence de représentants de divers ministères.

 

Pour sa part, l’Ambassadeur de l’UE auprès de la République de Maurice, M. Vincent Degert, a précisé que ce dialogue de haut niveau est opportun et hautement stratégique car le monde fait face à une urgence climatique et environnementale. L’UE, a-t-il déclaré, pourra aussi partager son expérience, ses cadres règlementaires, les solutions techniques et les possibilités d’accompagnement financier dans les domaines connexes au changement climatique, à savoir la biodiversité et l’économie circulaire. Selon M. Degert, l’UE et Maurice ont la motivation et l’intérêt commun pour porter, au niveau régional et international, la question de la lutte contre le changement climatique, qui est vu comme une urgence pour l’humanité.

Source GIS

About Redaction

x

Check Also

NEF – Distribution des tablettes aux étudiants à St Pierre

Des étudiants des Grades 10 à 13, au nombre de 542, ont ...