Home / Uncategorized / MV Wakashio : Pas au cimetière, mais au fond de la mer

MV Wakashio : Pas au cimetière, mais au fond de la mer

Dans un premier temps il était question de se débarrasser de la partie avant du MV Wakashio qui s’était détachée de la proue en le remorquant jusqu’au cimetière des bateaux en Inde. Finalement, les autorités ont opté pour le sabordage.  Selon l’avis des experts, l’épave ne représente aucune menace à l’environnement marin.

Mais la plus grande source d’inquiétude était le danger d’une nouvelle marée noire en raison de la présence de deux cuves d’hydrocarbure à bord de la partie arrière du vraquier prisonnier des récifs à Pointe d’Esny. Le pompage a dans un premier temps été compromis par le mauvais temps. Une accalmie observée à partir du 22 août a permis aux opérations de reprendre et de se terminer avec succès le dimanche 23 août dans l’après-midi. Le pompage a été effectué simultanément avec le concours d’une barge accostant tout près du Wakashio et de cinq hélicoptères.

Si la marée noire a pu être évitée, il n’en reste pas moins un autre défi non moins délicat à relever : mitiger les effets de la pollution dans l’ensemble de nos lagons dans le sud-est.

 

About Redaction

x

Check Also

Les tribunaux reprennent leur activités à partir du 3 mai sous de nouvelles conditions