Breaking News
Home > Faits Divers > L’enfer d’un mari infidèle –Sa maîtresse lui soutire Rs500 000 et lui offre 500 ‘poils’ en guise de remboursement

L’enfer d’un mari infidèle –Sa maîtresse lui soutire Rs500 000 et lui offre 500 ‘poils’ en guise de remboursement

Amrita, une femme de  47 ans emprunte à Chris un homme marié devenu son amant une somme de cinq cents mille roupies. A la suite de leur rupture, Chris âgé lui de 36 ans veut récupérer son argent. Refus d’Amrita qui le lui fait comprendre en des termes sans équivoque :  « Se pas cinq mille roupies qui mo pou donne toi, mais 500 poils.”

Cette histoire débutera quand Chris fait la connaissance d’Amrita de dix ans plus âgée que lui en 2019. Il n’empêche qu’il soit tombé éperdument amoureux. Durant la première période de leur idylle tout marchait bien. Et comme Amrita vivait quelque peu dans l’inconfort dans sa maison à Petit Verger, Pointe aux Sables, elle voulait la rénover. N’ayant pas les moyens financiers, elle se tourne vers Chris

Au terme de discussions entre les deux amants, il est convenu et accepté que Chris qui ne semble pas avoir de soucis d’argent, va lui remettre la somme de cinq cents mille roupies Et aussi que ladite somme sera remboursée, mais sans date définie. En somme, tout sera fait au terme d’un accord verbal.

Le temps s’écoule et voilà que les relations entre les deux tourtereaux commencent à se détériorer. Au point de déboucher sur la rupture.

Début août, Chris part  en emportant ses affaires. Il réalise qu’il reste une importante affaire en suspens. Il s’agit de son argent qu’il veut récupérer. C’est alors la vie pour lui va devenir un enfer.

Lorsque Chris va, le mardi 25 août 2020  téléphoner à Amrita pour lui demander d’honorer sa dette, cette dernière montre de bonnes dispositions. Un rendez-vous est fixé le dimanche 30 août suivant à Petit Verger, Pointe-aux-Sables.

Une série de messages en des termes fleuris

Chris s’y rend mais attendra en vain. Il va plutôt recevoir à 19h 27 un texto  qui se lit comme suit : « Mo pisse are twa mauvais p…. Ene ggt larzan mo pas pou donn twa. Mo pann fer papier ar twa moi : Mo pou fer mo bann kousin kas to Li….

Chris comprend qu’il lui est intimé l’ordre d’oublier sa réclamation et que s’il persistait à le faire ce serait sous peine de représailles.  Ce qui s’ensuit n’offre aucun doute à ce sujet. Amrita va retourner à la charge : “Ene ferfoute to pa pou kapav fer moi, ni mette kase kontre moi mauvais languet-torma.

Elle poursuit en faisant cette fois des confessions : “Monne bien servi twa. To ene batiara. Mo pann fer papier arr twa. Cinq cents mille roupies to pe rode, cinq cent poils to pou gagné.

Ce sera loin d’être terminé car dans la même soirée vers 19 h31 précisément, dit le rapport officiel de la police, Chris va recevoir le dernier message qui est ainsi libellé : “Mo pou fer to fam koner qui to fine bourre mwa.”

Et pour clore : “Ene ferfout mo pas pou paye twa . Gueter ki to pou fer. Mwa ossi mo fine prend renseignement. Mo pann fer aucain papier ar twa. Poil mo sou… to pou gagner.”

Au risque de devoir faire face à son épouse légitime, Chris a décidé de porter plainte à la police pour annoyance contre sa ex maîtresse.

 

 

 

 

About Redaction