Breaking News
Home > Actualités > La foule a encore dépassé les attentes – une énorme vague multicolore sur Mahebourg

La foule a encore dépassé les attentes – une énorme vague multicolore sur Mahebourg

https://m.facebook.com/groups/3416086781745356?view=permalink&id=3454900484530652&sfnsn=mo&vh=i

La question était sur toutes les lèvres. Quelle serait l’affluence à la marche de protestation organisée conjointement par le Kolectif Konversation Solidair et l‘Assemblée Solider Mahebourg  le samedi 12 septembre?

Les organisateurs  sont eux mêmes les premiers surpris. On s’attendaient à une belle affluence certes, mais définitivement pas celle qu’on a vue à Mahebourg.

Les attentes ont été largement dépassées.  Au plus fort de cette démonstration de force populaire, on a vu déferler dans le village une véritable marrée humaine. Ils étaient des  dizaines de milliers, soit une masse comparative à la marche citoyenne de Port Louis du 29 août.

Samedi, l’histoire s’écrivait une nouvelle fois. C’était encore du jamais vu. Brandissant des pancartes et le drapeau national tout en scandant des slogans, les manifestants ont défilé au rythme de battements de tambours, de concert de trompettes et des cris de joie dans les rues à partir de Bel Ombre jusqu’au front de mer sir Gaeten Duval  à Mahebourg.

Dans la foule dense, une figure  emblématique. Jean Bruneau Laurette considéré comme l’homme providentiel. On peut lire sur une pancarte brandie par une sexagénaire de La Tour Koenig, Pointe aux Sables, des inscriptions  en lettres géantes suivantes: ‘Bondie finn anvoye nou ene sauveur pou sauve nu l’Ile Maurice. Bruneau Laurette”.

L’homme au milieu de ce décor aux couleurs de l’arc en ciel est salué   par tous  . Il y a des accolades, des prises de photos-souvenirs  et  il se prête généreusement au jeu de selfies.

Le slogan  ‘Bour li dehors’ est repris en cœur. Il est utilisé contre le Premier ministre et tout le gouvernement. Mais aussi  pour réclamer la fin des maux rongeant notre société: la misère, la corruption, le népotisme, la drogue, le blanchiment d’argent, tous nourris, disent-ils, par le  gouvernement.

Des changements “immédiats”

Nous avons entendu Ashok Subron de Résistance et Alternative et porte-parole du  Kolectif Konversation Solidair. Au sujet de la manifestation du jour, il dira que c’est un mouvement “qui va perdurer,  que nul ne pourra arrêter”. Le peuple, dit encore le syndicaliste, réclame du changement et cela “avec effet immédiat”. Il est confiant que c’est une bataille gagnée d’avance. : ‘ Quand le peuple a décidé, personne ne pourra l’arrêter”, dit-il.

C’est tout une nation qui est en marche et la manifestation du jour permet de jeter les bases de la  création du vrai mauricianisme, a pour sa part proclamé Rashid Imrith, président de la Fédération des syndicats du secteur public, présent sur l’estrade.

Rashid Imrithi a fait un survol de l’histoire des illustres combattants de la liberté du pays et en veut au gouvernement d’avoir introduit des lois pour enlever les droits acquis des travailleurs.

Le combat ne s’arrêtera pas la car on devrait assister à  un pèlerinage qui s’étendra dans tous les endroits du pays, a-t-il encore annoncé.

Il y a certains qui vont perdre le sommeil a martelé de son coté Bruneau Laurette qui affiche une farouche détermination d’aller jusqu’au bout de son combat sur cela sur tous  les fronts, dont sur le plan juridique.

En images cette nouvelle journée qui restera gravée dans l’histoire faisant de  Mahebourg le “berceau de la contestation” et surtout l’endroit où est signé l’arrêt de mort du communalisme: ‘Nou fine enter li Mahebourg”,  a lancé  Bruneau Laurette sous les applaudissements de la foule.

Note de la Rédaction: Nous nous excusons pour la qualité des images vidéo – voir le lien au début de l’article – Il s’agit quand même d’un document authentique réalisé par un des membres du fan club de Bruneau Laurette.

 

 

 

About Redaction