Breaking News
Home > Actualités > Pierre Noel – Une mauvaise ‘plaisanterie’ qui provoque des remous et des excuses de sa part

Pierre Noel – Une mauvaise ‘plaisanterie’ qui provoque des remous et des excuses de sa part

 

Pour le principal concerné, il ne s’agit ni plus ni moins que d’une blague entre amis. Dans la vidéo postée sur Facebook on peut le voir et l’entendre tourner en dérision des membres d’une communauté distincte tout en employant à leur endroit des termes considérés humiliants et blessants. Le personnage central de son sketch est un commandant de bord originaire de la Grande Péninsule qu’il parodie avec un humour grinçant.

Pierre Noel en subit les conséquences. Il a fait l’objet d’une suspension immédiate de ses fonctions. Décision prise par la direction d’Altéo: «L’entreprise condamne fortement les propos repris dans cette vidéo. Des sanctions ont été prises contre cet employé qui est désormais suspendu et une enquête interne sera initiée. Nous avons rappelé à nos employés que le respect est l’une de nos valeurs clés et que notre comportement à tous doit être exemplaire à tout instant», dit un communiqué d’Altéo. En outre Pierre Noel répond de ses actes devant les enquêteurs de la CCID. Il a été interrogé jeudi 17 dans l’après-midi en présence de son avocat Me Siddhartha Hawaldar.

Mais déjà l’homme fait son mea culpa. Il présente ses excuses à ceux qu’il aurait pu blesser. Il affirme qu’il n’a jamais été de son intention de heurter qui que ce soit.

Il s’explique en détail sur Facebook.

La version nuancée de Pierre Noel

«J’ai pris connaissance hier après-midi d’une vidéo de moi qui circule sur les réseaux sociaux. Je n’étais pas au courant qu’une vidéo d’une plaisanterie maladroite, mais qui n’était pas mal intentionnée, prise lors d’un déjeuner privé entre amis, a déclenché de nombreuses réactions. C’est pourquoi j’estime important d’apporter quelques éclaircissements qui, je l’espère, jetteront un peu de lumière sur ce qui s’est passé»

«Toutes les personnes qui me connaissent savent que, depuis de nombreuses années, j’ai l’habitude lors de réunions entre amis de raconter des histoires inventées ou des anecdotes. Ces histoires, si elles sont parfois caricaturales, n’ont jamais été racontées avec l’envie de blesser ou d’humilier un groupe en particulier.

Il m’arrive aussi régulièrement de raconter des anecdotes sur ma propre communauté, mes amis les plus proches ou les membres de ma famille. Pour moi, savoir rire de soi-même et avec les autres est très important. Cependant, je comprends tout à fait que cette vidéo, prise hors contexte et visionnée par des personnes qui ne me connaissent pas, peut choquer.

Ce qui n’est qu’une plaisanterie était racontée dans un cadre privé, auprès de gens qui me connaissent et savent qu’il n’y a pas de fond raciste dans ces propos» «Je veux dire publiquement que je n’ai jamais voulu blesser ou rabaisser qui que ce soit. J’ai toujours vécu à Maurice ou à l’étranger dans un contexte multiculturel et cela est pour moi une grande richesse. Je ne peux que regretter l’interprétation qui est faite de cette vidéo même si je la comprends».

Pour le père Jean Maurice Labour, vicaire général,  rien susceptible de nuire à la paix sociale ne doit être fait. Idem pour la Voice of Hindu qui s’est exprimé par la voix de Navin Unoop, un de ses dirigeants.
 Un deuxième volet de l’interrogatoire de l’Agricultural Development Manager d’Altéo est attendu. Celui qui a posté la vidéo serait recherché.

About Redaction