Home > Actualités > Braquage – Le malfrat force le boutiquier à lui faire une pipe et menace de poster la scène sur Facebook

Braquage – Le malfrat force le boutiquier à lui faire une pipe et menace de poster la scène sur Facebook

Un commerçant de la capitale âgé de 56 ans a porté plainte ce lundi 18 janvier au poste de police de Pope Henessy, contre un jeune homme qu’il accuse de lui avoir soutirer frauduleusement de l’argent après l’avoir forcé sous la menace d’un couteau à lui faire une fellation.

C’est après avoir longtemps hésité que le commerçant a finalement décidé de tout rapporter à la police. Il avait sur le dos un maître chanteur qui menaçait de poster la vidéo sur Facebook le montrant en train de faire une pipe à l’indésirable visiteur.

Tout a commencé au mois de décembre dernier. Le commerçant victime de ce braquage sortant de l’ordinaire a vu arriver dans sa boutique un jeune homme qu’il avait pris pour un client. Celui-ci s’est présenté comme un masseur qui lui a proposé ses services. C’est-à-dire une séance de massage relaxant d’une durée d’heure pour Rs350. N’étant guère intéressé, le quinquagénaire a décliné l’offre et le jeune homme, un nommé Branson âgé de 20 ans est parti.

Couteau sous la gorge

Le 23 décembre, le même jeune homme a refait son apparition. Il avait une bonbonne de gaz vide de 12 kgs avec lui. Il remet la somme de Rs180 au boutiquier et lorsque celui-ci se rend dans le store pour récupérer une bonbonne pleine, Branson le suit. Puis, soudain, profitant qu’ils soient seuls à cet endroit, le malfrat  a sorti un couteau qu’il placé sous la gorge du quinquagénaire. Il lui intime l’ordre de lui faire une pipe.

Craignant pour sa vie le commerçant n’oppose aucune résistance et se plie à ses exigences. Mais il ne s’était pas rendu compte que Branson avait à l’aide de son cellulaire immortalisé toute la scène.

Et il était loin de se douter aussi qu’il va se retrouver sous l’emprise d’un maitre chanteur. Ainsi quand son tortionnaire est parti, il a cru vivre un cauchemar qui lui a laissé un gout amer dans la bouche. Il n’aurait jamais imaginé qu’une telle chose aurait pu lui arriver.

C’était pourtant la vérité et il n’y avait rien d’autre à faire que de garder le secret de l’humiliante mésaventure.

Le 26 décembre, le jeune Branson se présente à nouveau chez le boutiquier. Pas pour une deuxième fellation mais cette fois pour lui réclamer de l’argent. Pour acheter son silence.

 

Branson est arrivé lors de ses visites successives à forcer le boutiquier à lui remettre encore et encore de l’argent. Autrement il posterait les images compromettantes sur facebook. Il a pu obtenir Rs20 000, puis Rs30 000 et encore Rs50 000. La dernière fois c’était pour encore récupérer une nouvelle tranche de Rs50 000. Si le boutiquier refusait il aurait affaire avec l’escadron de la mort, a dit Branson et en plus la scène filmée sera montrée à sa femme.

Le boutiquier a finalement compris qui ne sera jamais débarrassé de l’odieux maître chanteur. Mettant son orgueil de côté, il décide alors de se rendre au poste de police de Pope Henessy pour tout raconter aux policiers.

Les recherches ont été lancées.

About Redaction