Home > Actualités > Reglement de compte – Manan Fakoo criblé de balles admis d’urgence à l’hôpital

Reglement de compte – Manan Fakoo criblé de balles admis d’urgence à l’hôpital

Ce qui s’apparente à un règlement de compte ayant failli couter la vie à Manan Fakoo un homme connu pour ses démêlés avec la Justice a eu lieu dans la soirée du mercredi 20 janvier vers 20 h 45 à Beau Bassin.

Fakoo était au volant de sa voiture lorsque deux hommes circulant à moto se sont rapprochés et l’un d’eux a fait feu à bout portant avant de prendre la fuite. Fakoo est touché à la mâchoire et au cou. Malgré ses blessures, il parvient à se rendre au poste de police pour chercher du secours. Puis comme le SAMU tardait à arriver, il décide de se remettre au volant de sa voiture pour se rendre cette fois à l’hôpital.

Une fois sur place, le blessé sera pris en charge par le personnel médical. Il va subir une délicate intervention chirurgicale. Celle-ci a consisté à extraire des projectiles à différentes parties supérieures du corps. La nature de blessures indique que la chevrotine aurait été utilisée. C’est-à-dire des munitions composées de projectiles multiples.

Une mobilisation policière rendue nécessaire à la suite de l’attaque

La dernière fois que Fakoo a fait parler de lui était tout récemment, soit le 12 janvier dernier à l’occasion de la comparution du ministre du Commerce Yogida Sawmynaden devant le tribunal de Port-Louis suite à une Private Prosecution logée contre lui par Shakuntala, la veuve de Soopramanien Kisnen. Cette incursion de la bande à Fakoo a eu lieu au moment même où se trouvait réunie dans ce secteur chaud de la capitale une bande de manifestants hostiles au ministre  groupés dans la cour de l’église de la Cathédrale St Louis.

Parmi les meneurs

L’homme avait pris la tête d’un groupe de contre-manifestants composée principalement des véritables armoires à glace ayant défilé à la rue Pope Henessy dans le secteur chaud du tribunal de Port Louis. C’est à cette occasion qu’une une journaliste a été prise à partie et menacée de voir la destruction de son matériel de filmage.

Renforcement sécurité à la suite de l’attentat contre Manan Fakoo mercredi soir

Les dispositifs de sécurité ont été pris par la police pour éviter tout risque de dégradation de la situation à la suite de l’attaque armée contre Manan Fakoo, notamment dans le secteur de l’hôpital Victoria où les proches et sympathisants de Fakoo s’étaient regroupés et également devant la demeure de Fakoo elle-même où des unités armées de la police avaient pris position parées à toute éventualité. Mais rien de fâcheux n’a été signalé par la suite.

Parallèlement à l’action policière la CID de la Western Division placée sous le commandement du surintendant de police Bansoodeb a démarré une enquête en vue de mettre la main sir les auteurs de cette agression de Manan Fakoo, agressionqui aurait pu couter la vie à ce dernier.

Hors de danger

Pour l’heure, c’est à dire jeudi 21janvier à 13 h30, l’état du blessé est jugé stable, c’est-à-dire qu’il serait hors de danger.

About Redaction