Home / Actualités / Un travailleur Indien surpris avec une fille de joie sous un pont pour une féllation

Un travailleur Indien surpris avec une fille de joie sous un pont pour une féllation

 

Un ressortissant indien travaillant sous contrat pour le compte d’une entreprise locale s’est retrouvé dans de beaux draps. Il a été surpris par la police en compagnie d’une fille de joie en train de lui faire une fellation sur un lieu public.

Selon l’enquête policière en cours, notre homme a loué les services d’une prostituée pour combler ses désirs. Le lieu choisi est sous un pont, loin des regards indiscrets. Soucieux de sa santé le travailleur indien n’a pas souhaité un rapport sexuel classique comme la position du missionnaire. C’est ainsi qu’au terme d’un accord passé entre les deux personnes, on aurait plutôt recours à une fellation.

Mais jouant de malchance, ils vont être surpris par nul autre qu’un policier. Celui-ci a vite compris ce qui se passait. La femme était sur ses genoux  face à un homme debout, le pantalon baissé jusqu’aux genoux. Ce qui ne laissait percer aucun doute sur la nature de l’activité qui avait lieu. L’arrivée du policier y a mis un fin prématurée.

L’homme et la femme ont été immédiatement mis en état d’arrestation et conduits au poste de police. Lors de son interrogatoire, la femme n’a pas nié les faits. Elle a expliqué qu’elle a dû offrir ses services du fait qu’elle avait besoin des sous.

Le travailleur indien n’a pas non plus tenté de se dédouaner. Après avoir été entendu par les enquêteurs, il a été autorisé à regagner son dortoir.

Une accusation d’atteinte aux bonnes mœurs sur la voie publique pourrait bien s’ appliquer dans cette affaire.

Il semblerait que selon les informations obtenues par la police, le contrat entre les deux personnes n’a pu être respecté, la ‘faute’ revenant au policier qui est intervenu un peu trop tôt. Donc qu’il n’y a pas eu de paiement, un détail qui pourrait être tenu en compte devant les tribunaux

About Redaction

x

Check Also

Suite aux attaques contre le CEO de Mauritius Telecom – Akil Bissessur interrogé « under warning» ce jeudi 25 Février

  L’avocat Akil Bissessur a été convoqué demain jeudi 25 fevrier au ...