Home / Actualités / Maurice nommée coordinatrice du Groupe africain à l’Organisation mondiale du commerce.

Maurice nommée coordinatrice du Groupe africain à l’Organisation mondiale du commerce.

Maurice a été nommée coordinatrice du Groupe africain à l’Organisation mondiale du commerce. Le groupe africain se compose des 43 membres africains de l’OMC et offre un forum d’échange de vues sur la meilleure façon d’améliorer la participation de l’Afrique au système commercial multilatéral de l’OMC.

Le rôle du coordinateur est de parler d’une seule voix au nom de l’Afrique à l’OMC, renforçant ainsi l’influence de négociation du continent sur des questions d’intérêt commun. En tant que coordinateur, Maurice dirigera le Groupe africain aux niveaux expert, ambassadeur et ministériel jusqu’à la 12e Conférence ministérielle de l’OMC (CM12) qui se tiendra éventuellement en décembre 2021.

Dans le contexte de l’entrée en vigueur de la ZLECAf, ce poste sera confié à Maurice, l’occasion pour elle d’accroître son engagement avec d’autres pays africains, en particulier sur les intérêts commerciaux.

Le 29 janvier 2021, le  ministre Nandcoomar Bodha a participé à une réunion ministérielle informelle virtuelle de l’OMC et a exprimé les vues et les attentes du Groupe africain pour la 12e Conférence ministérielle. Le ministre a souligné la nécessité pour l’OMC de nommer un directeur général au plus tôt afin de faciliter les préparatifs de la 12e Conférence ministérielle. Il a en outre expliqué que l’Afrique cherche, à partir de la CM12, un résultat qui aborderait la reprise économique, la durabilité et l’inclusivité.

Les sujets prioritaires

D’autres sujets prioritaires pour le Groupe africain sont l’approfondissement du principe du traitement spécial et différencié, la recherche d’un résultat juste et équitable aux négociations en cours sur la pêche et l’agriculture et la possibilité d’accorder une dérogation aux ADPIC afin de garantir que tous les membres de l’OMC reçoivent en temps opportun un accès équitable à des vaccins et thérapeutiques.

Les ministres ont exprimé leur détermination à maintenir un système commercial multilatéral crédible et à rétablir un système de règlement des différends de l’OMC pleinement fonctionnel. Plusieurs ministres ont également soutenu de nouvelles initiatives lancées en réponse aux défis mondiaux tels que les discussions structurées sur le commerce et la durabilité de l’environnement.

 Le commerce électronique

La réunion a appelé à des résultats tangibles, d’ici la 12e Conférence ministérielle, sur les initiatives de déclaration conjointe. Entre autres, parachever le processus de réglementation intérieure des services et réaliser des progrès substantiels dans les domaines du commerce électronique et de la facilitation de l’investissement ainsi que du commerce et de l’autonomisation économique des femmes.

En conclusion, les ministres ont réaffirmé leur engagement dans les préparatifs de la 12e Conférence ministérielle afin de faire avancer les questions clés.

About Redaction

x

Check Also

Affaire George Floyd : Derek Chauvin, ex-agent de police de Minneapolis de 45 ans, encourt jusqu’à 40 ans de prison

Manifestations aux Etats Unis alors que se poursuivaient les débats dans le ...