Home > Actualités > Les grévistes de St Hubert invités à mettre fin à leur action

Les grévistes de St Hubert invités à mettre fin à leur action

La National Land Transport Authority (NLTA) met quatre autobus supplémentaires de la  National Transport Corporation (NTC) pour répondre à la demande des voyageurs le long de la route 87, St Hubert Terminus – Curepipe (Ian Palach Sud).

Il y a donc huit autobus de la NTC et six opérateurs d’autobus individuels qui assurent le service le long de la route 87.  Les horaires de passage des autobus ont été révisés et les inspecteurs de la NLTA veilleront à ce que le nouvel horaire soit respecté.

C’est ce qu’a fait ressortir le ministre du Transport routier et du Métro léger, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et du Commerce international, Alan Ganoo, ce 16 février lors d’une conférence de presse au bâtiment d’Air Mauritius, à Port-Louis.  Le ministre des Services financiers et de la Bonne Gouvernance,  Mahen Kumar Seeruttun, présent a lui rassuré que l’intérêt du public est primordial et a appelé à la fin de la grève de la faim à St Hubert. Il  a invité les grévistes à participer à une discussion avec les autorités pour trouver des solutions.

Sanctions prévues en cas de mauvais services

Le ministre Ganoo a demandé aux détenteurs des Road Service Licences et des Public Service Vehicle Licences qui opèrent le long de la route 87 de respecter l’horaire de passage des autobus de la NLTA.  Les opérateurs seront sanctionnés en cas de services inadéquats avec la suspension ou la révocation des licences, a-t-il averti.

Il a souligné qu’avec la mise à disposition d’autobus supplémentaires, la NTC exploitera désormais 44 trajets le long de la ligne 87 au lieu des 23 précédents.  Il a aussi été convenu qu’il y a des problèmes de transport public dans plusieurs régions de Maurice.  Allan Ganoo a ainsi souligné que les autorités sont conscientes des doléances des voyageurs et c’est pourquoi ces nouvelles mesures ont été introduites.  Il a en outre déploré la tenue d’une grève de la faim pour dénoncer les difficultés rencontrées par les habitants du village de St Hubert par rapport au transport public.

Métro express

En ce qui concerne le projet Metro Express, il a déclaré que le gouvernement examine la possibilité d’étendre l’itinéraire et que des discussions sont en cours.  La stratégie de transport public pour le pays, a-t-il ajouté, est régulièrement revisitée.

 

Source GIS

 

About Redaction