Home / Actualités / Suite aux attaques contre le CEO de Mauritius Telecom – Akil Bissessur interrogé « under warning» ce jeudi 25 Février

Suite aux attaques contre le CEO de Mauritius Telecom – Akil Bissessur interrogé « under warning» ce jeudi 25 Février

 

L’avocat Akil Bissessur a été convoqué demain jeudi 25 fevrier au Cybercrime Unit du CCID . Il sera interrogé « under warning » suite aux « allégations malveillantes » portées à l’encontre du CEO de Mauritius Telecom. Ce développement est intervenu après la plainte logée par Sherry Singh, contre Akil Bissessur qu’il accuse d’avoir  utilisé Facebook pour formuler « des allégations non-fondées et malveillantes » dans le but de nuire à sa réputation personnelle et professionnelle, a dit le patron de MT.

L’annonce de la convocation d’Akil Bissessur au CCID a été faite par l’avocat  lui-même sur sa page Facebook. 

C’est à travers des vidéos que Me Bissessur s’est lancé dans de virulentes attaques à l’allure de règlement de compte,  en utilisant  des termes blessants à l’égard du Chief Executive Officer de Mauritius Telecom

Pour rappel, le patron de MT,  a pour sa part réagi face à ces attaques de l’avocat en déposant, fidèle à sa promesse, une plainte  le 17 février au Central Criminal Investigation Department (CCID) contre lui.  Il accuse l’avocat d’infraction à l’Information and Communication Technologies Act -ICTA et de diffamation criminelle.

La marche appropriée à suivre pour sanctionner une maldonne selon le CEO de MT

Dans une réponse de Sherry Singh diffusée en audio  par un de nos confrères au sujet des attaques dirigées contre lui sur la toile,  le ton est ici différent. C’est-à-dire d’une voix calme mais ferme à la fois, il a eu ceci à avancer: « Tout citoyen a le droit de porter plainte ou saisir une institution appropriée pour rapporter un cas où il pense qu’il y a maldonne. D’ailleurs, c’est ce qu’il fallait faire dès le départ au lieu de venir salir la réputation de quelqu’un sans preuve »

« Dans le passé, j’ai donné toutes les preuves concernant des allégations similaires. Cette fois-ci, j’ai enclenché une série d’actions auprès de la police et au niveau légal. Très bientôt, je vais prouver devant les institutions la malhonnêteté de toutes ces allégations », affirme Sherry Singh.

Pour l’heure, on attend la suite qui sera donnée à  l’interrogatoire sous avertissement d’usage d’Akil Bissessur. Au cours de l’exercice, il est appelé à s’expliquer sur, notamment, les termes qui a cru bon utiliser dans ses attaques contre le CEO de MT.

Appel aux organisations socio-culturelles pour venir en aide à Me Bissessur

Par ailleurs, on apprend que des émissaires auraient eu pour mission de rallier certaines associations socioculturelles à la cause de Me Bissessur.

About Redaction

x

Check Also

Affaire George Floyd : Derek Chauvin, ex-agent de police de Minneapolis de 45 ans, encourt jusqu’à 40 ans de prison

Manifestations aux Etats Unis alors que se poursuivaient les débats dans le ...