Home / Actualités / Après la cassure, Ramgoolam  seul aux municipales et aux législatives – Critiques sévères contre le MMM et le PMSD

Après la cassure, Ramgoolam  seul aux municipales et aux législatives – Critiques sévères contre le MMM et le PMSD

C’est la confusion totale au sein de l’opposition où la cassure est aujourd’hui consommée. Les prises de positions des uns et des autres viennent en outre creuser d’avantage le fossé entre ces partis qui s’étaient engagés d’unir leurs forces pour botter le gouvernement hors du pouvoir. c’est plutôt l’inverse qui s’est produit avec l’éviction de Navin Ramgoolam de l’entente de l’opposition.

 

Le Parti travailliste  se prépare à aller seul tqnt aux municipales comme qu’aux élections générales où il alignera 60 candidats. L’annonce a été faite au cours d’une réunion du Bureau Politique et du comité exécutif élargi du Ptr de ce mardi 2 mars au Val de Vie Event Garden, Valentina Phoenix. Une réunion qui a été l’occasion pour les membres du Parti travailliste de montrer leur solidarité envers leur leader Navin Ramgoolam. Les raisons sont multiples:

Le Dr Navin Ramgoolam  a été la cheville ouvrière de l’entente de l’opposition. Il s’est  vu écarter du groupe par le MMM de Paul Bérenger, le PMSD de Xavier Luc Duval auquel s’est joint  un nouveau partenaire en la personne Roshi Badhain du Reform Party. Ils sont tous les trois opposés à ce qu’il soit le Premier ministre du cabinet fantôme d’une éventuelle alliance de l’opposition.  Ils lui ont adresser leur demande en ce sens, en prenant des gants certes, mais sans s’attendre au chamboulement qui allait suivre.

 

Navin Ramgoolam a pris la mouche et a décidé de se séparer des Bérenger, Duval et Badhain en proclamant haut et fort que lui même et son parti ne sont pas prêts à accepter les dictas de n’importe qui. Il l’a fait comprendre à ses troupes  tout en distillant subtilement du poison dans les relations entre le MMM et le PMSD.

 

Il dit se rappeler de sa conversation avec Paul Bérenger lorsqu’il a été lui faire la proposition d’entente de des partis de l’opposition. Celui-ci lui avait rappelé l’épisode Azor Adélaide. Il s’agit d’un partisan du MMM qui a été tué balle à la rue Chateauneuf à Curepipe par hommes du PMSD.

»Paul a réagi comme un gamin en évoquant l’affaire Azor Adélaide»

« Je lui ai dit, ajoute Navin Ramgoolam, qu’il réagissait comme un enfant. Je lui ai alors  demandé de ne pas oublier que Xavier Duval avait démissionné de son poste de ministre pour s’opposer à une loi scélérate qui était. la Prosecution commission que le gouvernement voulait faire passer.

Xavier Duval a lui aussi réagi négativement dans un premier temps. « Avec sa Bérenger la to croire».

Il est parvenu à mettre tout le monde d’accord. Cela n’a pas empêché à ses partenaires de se débarrasser de lui.

 Le secret pour remporter les élections selon Navin Ramgoolam

Dans cette perspective d’aller seul aux élections Navin Ramgoolam a fait ressortir que élections sont remportées non pas à travers les conférences de presse, mais par le travail sur le terrain. Il faut aller à la rencontre des gens « lakaz par lakaz, la rue par la rue ». C’est à travers ce moyen qu’on remportera les élections, a-t-il affirmé.

About Redaction

x

Check Also

COVID-19 – Deux cas de contamination détectés en quarantaine,

Le ministère de la Santé et du Bien-être a enregistré deux (2) ...