Home / Actualités / AGRESSION MORTELLE de Manan Fakoo – Le tireur fait des AVEUX à la police criminelle

AGRESSION MORTELLE de Manan Fakoo – Le tireur fait des AVEUX à la police criminelle

 

Le complot visant à assassiner Manan Fakoo, un homme connu des services de police, avait été rondement mené. Il fallait pour les malfrats, disparaître de la circulation sans laisser de traces de leurs mouvements après leur forfait.  C‘est-à-dire en usant un ingénieux stratagème qui consiste à dissimuler leur moto dans une fourgonnette qui les attendrait à Ébène. C’est ce qu’ils ont fait. Mais comme il n’y a pas de crime parfait, les enquêteurs de la MCTI et ceux de la CID ont pu remonter jusqu’à eux. Les langues se sont peu à peu déliées.

Manan Fakoo, un habitant de Beau Bassin âgé de 56 ans a trouvé la mort lorsqu’on lui a tiré dessus à bout portant dans la soirée du mercredi 20 janvier non loin de sa maison. Le tireur, selon l’enquête policière, serait Ajmal Aumeerally, un habitant de Port-Louis. Il est le dernier des suspects à avoir été arrêté. Ce sont les révélations de Yassin Meetoo, le conducteur de la fourgonnette utilisée pour brouiller les pistes, qui a conduit à l’arrestation d’Ajimal Aumeerally le vendredi 19 mars.

CHASSE AUX FANTOMES

Le rôle de Yassin Meetoo, selon ses aveux, consistait à faire disparaître la moto. Alors que les enquêteurs tentaient de suivre une motocyclette de couleur noire, celle-ci avait subitement disparu du radar de Safe City. C’est la chasse aux fantômes qui s’est déroulée.

C’est en approfondissant l’enquête que les détectives ont tenu une piste qui s’est révélée sérieuse. En examinant les images des caméras surveillance, ils ont remarqué une fourgonnette aux allures suspectes dans le secteur avant l’attaque armée. Grâce à la plaque d’immatriculation, ils ont pu remonter jusqu’à son propriétaire. Il s’agit de Yassin Meetoo, un habitant de la capitale âgé de 31 ans. Cet homme, chauffeur de son état, a fini par tout déballer et révéler le rôle qu’il a joué personnellement dans l’attentat. C’est-à-dire comment il a prêté son concours pour faire disparaître la moto en la dissimulant à l’intérieur de son véhicule à la suite de l’attaque à Beau-Bassin.

YASSIN MEETOO : C’EST AJMAL AUMEERALLY QUI A TIRE 

Yassin Meetoo a aussi révélé que c’est Ajmal Aumeerally qui a tiré sur Maman Fakoo.

Au stade initial de son interrogatoire, Ajmal Aumeerally a nié toute implication dans l’agression. Mais il a fini par passer aux aveux en début de semaine. Ce qui a nécessité une reconstitution des faits, laquelle a été menée avec le concours de la brigade de choc de la police ce mercredi 24 mars dans la capitale.

Comme pièces à conviction, la police a entre les mains la fourgonnette utilisée pour confondre la police ainsi  que la moto utilisée par les agresseurs de Manan Fakoo dont la mort a suscité une  vague de sympathie dans le pays.

 

About Redaction

x

Check Also

Affaire George Floyd : Derek Chauvin, ex-agent de police de Minneapolis de 45 ans, encourt jusqu’à 40 ans de prison

Manifestations aux Etats Unis alors que se poursuivaient les débats dans le ...