290321a.jpg
Les propriétaires / conducteurs des Contract Buses de 15 places, qui seront autorisés à opérer pendant les examens du National Certificate of Education (NCE) et du Primary School Achievement Certificate (PSAC), ont récupéré leur autocollant  à la National Land Transport Authority (NLTA) à Cassis et à Forest-Side. Des autocollants seront délivrés à quelque 1 408 titulaires de permis.

Les propriétaires / conducteurs opérant dans la zone verte ont reçu un autocollant vert, qui a été récupéré au bureau de la NLTA à Cassis. Ceux qui résident et opèrent dans la zone rouge ont, eux, reçu un autocollant rouge, qui a été délivré au Sub-Office de la NLTA à Forest-Side.

Le ministre du Transport routier et du Métro léger, et ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et du Commerce internationale, Alan Ganoo, était présent à Forest-Side, ce 29 mars pour passer en revue les conditions dans lesquelles l’exercice se déroule.

Dans une déclaration, le ministre a souligné que les propriétaires des Contract Buses résidant dans la zone rouge ont été convoqués à Forest-Side, pour éviter toute circulation en dehors de la zone rouge, par mesure de précaution sanitaire.

Alan Ganoo a souligné qu’avec le début des examens du PSAC et du NCE, ces opérateurs seront autorisés à opérer dans la zone rouge à condition que leurs véhicules portent un autocollant rouge émis par la NLTA.

En ce qui concerne la reprise partielle des activités économiques à partir du 1er avril 2021, le ministre a souligné que quelque 200 000 WAP seront émis. Ainsi, tous les transports publics et les bus individuels seront opérationnels pour assurer des déplacements fréquents et dans des conditions sûres, a-t-il ajouté.

Il a par ailleurs fait ressortir que les règles strictes actuellement en vigueur pour les résidents des zones rouges seront toujours applicables.

Le ministre a appelé tous les propriétaires et chauffeurs de transports publics à respecter les protocoles sanitaires stricts, y compris le port du masque, la fourniture de désinfectants pour les mains, et la distanciation sociale.

Quant aux passagers, il a rappelé qu’ils doivent agir de manière responsable et ont l’obligation légale de respecter les protocoles sanitaires dans les gares routières et lors de leurs déplacements.

M. Ganoo a encouragé tous ceux qui sont confrontés à des problèmes de transport à appeler la Hotline 8923 pour bénéficier d’une assistance.

Source GIS – 29 mars 2021