Home / Actualités / Approvisionnement en vaccins – C’est la GUERRE à l’échelle mondiale selon le Premier ministre

Approvisionnement en vaccins – C’est la GUERRE à l’échelle mondiale selon le Premier ministre

Le Premier ministre est catégorique. Il est difficile de dire quand le pays sera en mesure de se procurer de nouvelles cargaisons de vaccins.  Il répondait le mardi 6 avril, lors des débats sur la Private Notice Question (PNQ) du leader de l’opposition sur le calendrier de travail du High Powered Committee (HPC) sur la gestion de la Covid-19 dans le pays et au sujet des arrivages des vaccins.

A quoi le premier ministre a répondu que le leader de l’opposition ne semble pas savoir ce qui se passe dans le monde en ce qui concerne les vaccins. On se livre à une véritable guerre qui a lieu par exemple entre l’Union européenne et le Royaume uni. Les laboratoires n’arrivent pas à satisfaire les demandes. Certains pays se battent pour tenter de s’approprier  la part du lion. On a même bloqué une cargaison destinée à  l’Australie.

RAPPEL DE LA SITUATION DANS LE MONDE

Le Premier ministre dit que le leader de l’opposition n’est pas au courant du profond déséquilibre entre l’offre et la demande des vaccins anti Covid.  «Laissez moi donc vous informer, écoutez» a notamment lancé le PM à l’adresse du leader de l’opposition lors des échanges.

Il y a un double langage qu’on entend dans les rangs de l’opposition, a ajouté le chef du gouvernement. Actuellement on reproche aux autorités de ne pas avoir passé des commandes de vaccins plus tôt.  Mais lorsqu’il était question de se tourner vers l’Inde pour s’approvisionner, on critiquait le choix du pays fournisseur. On disait aussi qu’on voulait  utiliser les Mauriciens comme cobayes.

Pravind Jugnauth prend la peine de préciser que “ces paroles ne sont pas venues de la bouche du nouveau leader de l’opposition, mais quelles ont bien  été prononcées à partir des rangs de l’opposition »

Puis que  l’opposition avait  avancé qu’il ne fallait surtout pas utiliser un vaccin “qui n’a pas encore reçu l’approbation de l’Organisation Mondiale de la Santé.”

“Tout cela va rester longtemps avec vous”, a avancé le PM

UNE CARGAISON CHINOISE ATTENDUE

Le Premier ministre a clôturé sur le sujet en annonçant qu l’île Maurice va recevoir une cargaison de 100 000 doses de vaccins de la République Populaire de Chine.

En ce qui concerne d’autres sources d’approvisionnement, Pravind Jugnauth a dit qu’il n’y avait à ce stade “aucune garantie ferme de recevoir des vaccins, mais que  le gouvernement multiplie ses efforts pour assurer notre approvisionnement et permettre à notre campagne de vaccination de se poursuivre.”

Enfin, que le principal souci du gouvernement, est toujours d’assurer  la sécurité des Mauriciens, a aussi dit Pravind Junauth.

About Redaction

x

Check Also

Affaire George Floyd : Derek Chauvin, ex-agent de police de Minneapolis de 45 ans, encourt jusqu’à 40 ans de prison

Manifestations aux Etats Unis alors que se poursuivaient les débats dans le ...