Home / Actualités / Relance post covid à travers le Data Technology Park de Côte d’Or inauguré par le Premier ministre

Relance post covid à travers le Data Technology Park de Côte d’Or inauguré par le Premier ministre

D’ici cinq ans, le Data Technology Park de Côte d’Or, sera en mesure de générer, à terme, 5 000 emplois dans le secteur de l’innovation et de la technologie.

Annonce faite par le Premier ministre à l’occasion de l’inauguration en grande pompe ce mardi 01 juin d’un des plus ambitieux projets qui va propulser le pays dans une nouvelle ère de développement post covid, tout en attirant les investisseurs et la connaissance. Pour la réalisation de ce projet une main d’œuvre spécialisée sera requise d’où la nécessité d’une formation ciblée à grande échelle de nos jeunes.

Quelque 11 opérateurs ont obtenu le feu vert pour s’installer au Data Technology Park de Côte d’Or et c’est la société AVA Techno Park Ltd, filiale de Natec Medical Ltd, qui a été la première à finaliser les procédures pour prendre possession de son site. Natec Medical Ltd compte investir plus de Rs 550 millions dans la fabrication de matériel médical interventionnel.

Le Premier ministre Pravind Jugnauth, a fait cette annonce, en présence du  ministre des Finances, de la Planification et du Développement économiques, Dr Renganaden Padayachy, le président fondateur et PDG de Natec Medical Ltd, M. Vincent Lagarde, ainsi que d’autres  éminentes personnalités.

Le Data Technology Park de Côte d’Or, selon le PM, aura pour mission de permettre à Maurice de s’inscrire de plein pied dans la société ultra connectée du monde moderne. Avec la création de ce Data Technology Park, a-t-il fait ressortir, nous posons les fondations d’une économie moderne axée sur les échanges de données et il s’agit d’une avancée majeure qui fait partie de la stratégie de positionner Maurice comme un Smart Hub.

Attirer les investisseurs

En outre, le Premier ministre a souligné que le développement du Data Technology Park de Côte d’Or permettra d’attirer les investisseurs intéressés par des possibilités séduisantes du numérique et des nouvelles technologies. « Même si la gestion de la pandémie de COVID-19 est un défi important et que nous y consacrons beaucoup de ressources, nous avons également le devoir de construire un avenir qui sert les intérêts des générations futures, et le Data Technology Park jouera un rôle important à ce niveau », a-t-il ajouté.

Ce parc, selon le chef du gouvernement, ouvrira la voie à l’industrie 4.0 et aux sociétés pionnières dans le domaine de l’activité technique, scientifique et innovante. Par ailleurs, le Data Technology Park constituera une composante importante du futur Côte d’Or Smart and Administrative City. Les sociétés qui comptent s’y établir, a indiqué le Premier ministre, opérerons, entre autres, dans les secteurs de la technologie, de la santé, de l’intelligence artificielle, de la robotique, du Cloud Computing, et du Fintech.

Le PM a aussi affirmé que, d’ici cinq ans, le parc sera en mesure d’offrir 100 000 m2 supplémentaires de locaux et il est estimé que ce projet pourra générer, à terme, 5 000 emplois dans le secteur de l’innovation et de la technologie. Comme davantage de system engineers, de mathématiciens, de scientifiques et de technologues spécialistes devront être formés, il faudra faire appel aux instituts de recherche et universités à la pointe en matière de technologie pour former nos jeunes afin de répondre à la nouvelle demande, a-t-il conclu.

Le projet voit le jour en temps record

Quant au ministre Padayachy, il a fait ressortir que ce projet voit le jour moins d’un an après avoir été annoncé dans le budget 2020-2021, et permet donc de lancer la prochaine étape du développement économique du pays. « Nous parlons ici de tout ce qui concerne le Medical Hub, le Pharmaceutical Hub et la technologie », a-t-il indiqué. Selon lui, cette technopole permettra d’encourager d’autres investisseurs, locaux et étrangers, à investir à Maurice.

M. Lagarde,  a lui souligné que le bâtiment qui sera construit servira à développer de nouveaux produits dans la cardiologie interventionnelle et dans le médical. Ce projet, selon lui, offrira des infrastructures de classe mondiale aux investisseurs. Le premier bâtiment du parc qui verra le jour en 2023, nécessitera environ Rs 600 millions d’investissement et créera environ 500 emplois, a précisé l’intervenant.

 

About Redaction

x

Check Also

Covid-19 : Press Release

COVID-19 Press Release Les laboratoires du Ministère de la Santé et du ...