Main photo (2).JPG
 La Vice-premier ministre (VPM), ministre de l’Education, de l’Enseignement supérieur, de la Science et de la Technologie, Mme Leela Devi Dookun-Luchoomun, a effectué ce lundi 5 juillet des visites au Sir Abdool Raman Osman State College (SARO) et au Sodnac State Secondary School, pour faire le point sur la situation dans le cadre de la reprise progressive des cours en présentiel à compter du 05 juillet 2021. Des officiers du ministère étaient également présents lors des visites.

Elle a fait ressortir que toutes les mesures nécessaires ont été prises en compte afin de s’assurer que chaque école soit prête pour la reprise des cours car la priorité principale reste la sécurité sanitaire des élèves et du personnel du secteur de l’éducation. Elle a noté qu’à SARO, une salle d’isolement a été aménagée pour accueillir les étudiants qui présentent des symptômes de COVID-19.

Mme Luchoomun a également souligné que toutes les mesures de précaution sont respectées dans les classes, la distanciation sociale étant appliquée et des désinfectants utilisés fréquemment. Elle s’est dite confiante que les étudiants pourront reprendre leurs études dans les meilleures conditions possibles, après une interruption de quatre mois avec les vacances scolaires et la période de confinement due à une résurgence du coronavirus au sein de la communauté locale.

A partir de mardi, certains cours seront disponibles sur les chaînes de la Mauritius Broadcasting Corporation pour les étudiants qui n’ont pas encore pu reprendre les cours. Elle a ajouté que les recteurs des institutions publiques et privées sont invités à contacter le ministère en cas de problème à l’école.

La Vice-premier ministre a par ailleurs rappelé qu’il n’y aura pas plus de 50 % d’étudiants dans un établissement à un moment donné afin d’assurer leur sécurité et de permettre au personnel de chaque établissement d’assurer une bonne gestion.

Vaccination obligatoire pour les 18 ans et plus

Pour sa part, le recteur de SARO, M. Aboobakar Murad, a rappelé que les mesures nécessaires ont été mises en place pour s’assurer qu’il n’y ait qu’entre 20 et 24 élèves par classe afin de respecter les protocoles de sécurité et d’hygiène. Il a également indiqué que les élèves âgés de 18 ans ou plus étaient déjà informés qu’ils devaient se faire vacciner contre la COVID-19 afin d’avoir accès dans l’enceinte de l’établissement. M. Murad a également affirmé qu’à partir du 06 juillet 2021, SARO, qui est l’une des 12 académies du pays, accueillera pour la première fois quelque 70 étudiantes.