Home / Actualités / Une mère se débarrasse de son BÉBÉ en ENTERRANT le fœtus – une histoire à GLACER le sang

Une mère se débarrasse de son BÉBÉ en ENTERRANT le fœtus – une histoire à GLACER le sang

Newdisha, une sales girl de 20 ans demande à sa belle-sœur Marie âgée elle de 19 ans, de l’aider à creuser un trou dans leur cour. Marie demande pourquoi ? En guise de réponse Newdisha lui montre des images prises sur son téléphone portable. Ce que Marie peut voir va lui glacer le sang dans les veines. Sous ses yeux, un petit corps couvert de sang, un fœtus dont la jambe… bougeait.

Newdisha et Marie sont deux belles-sœurs qui résident la même demeure. Toute la famille s’est trouvée plongée dans ce drame. L’une des belles-sœurs Newdisha attendait un heureux événement. Elle devrait accoucher dans quelques mois, mais on ne sait pas si elle a fait une fausse couche ou s’il s’agirait d’un avortement clandestin ? On devrait le savoir lorsque la police aura bouclé son enquête.

Mais au moment des faits, lorsque la jeune maman a montré à sa belle-sœur les images vidéo du fœtus, les membres du bébé étaient déjà formés et Marie a pu voir que les pieds du bébé bougeaient encore. Marie est bouleversée à l’idée qu’on lui demandait d’enterrer vivant un bébé.

Elle a donc refusé  et avait aussi décidé d’aller la dénoncer. Marie s’est, en effet, rendue au poste de police pour tout déballer. Lorsque les policiers ont débarqué, ils ont interrogé la mère et ont ainsi pu localiser l’endroit où le corps a été enterré. Il n’a pas fallu longtemps pour la police de découvrir que les faits macabres ont effectivement eu lieu.

La police a obtenu les confessions de la mère qui, selon nos informations, aurait nié avoir enterré le bébé vivant. Elle avait pris la peine de réduire le fœtus en bouillie en l’écrasant avant d’enterrer la dépouille, a-t-elle confié aux enquetêurs.

About Redaction

x

Check Also

Maurice rouvre ses FRONTIERES avec l’un des taux de VACCINATION complète les plus élevés en Afrique

Maurice se prépare à la réouverture de ses frontières avec confiance et ...