IRF_6797.jpg
 Un protocole d’accord pour la prestation d’un service de navette sur une base pilote de six mois et couvrant la région de Quatre Bornes dans le cadre du projet Metro Express, a été signé, ce vendredi après-midi, au Air Mauritius Building à Port-Louis.  Le service devrait être opérationnel en décembre 2021.

Les signataires étaient Mme S. D. Gujadhur-Nowbuth, Permanent Secretary du ministère du Transport routier et du Métro léger ; M. I. Bhurtun, commissaire adjoint aux transports routiers de la National Land Transport Authority (NLTA) ; et Dr Das Mootanah, le Chief Executive Officer de Metro Express Limited (MEL).

Le ministre du Transport routier et du Métro léger, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et du Commerce international, M. Alan Ganoo, et d’autres personnalités étaient présents.

Connectivité continue

Le service de navette (van de 15 places) assurera une connectivité continue entre la station de métro léger (LRT) et les régions environnantes.  Le service couvrira cinq itinéraires, à savoir Sodnac, Candos, Vieux Quatre Bornes, Palma et Bassin.  MEL lancera une demande de proposition en septembre afin d’engager des tiers parties pour ce service.  L’octroi du contrat est prévu pour novembre 2021.

Le protocole d’accord a pour objectif de mettre en place un service viable et efficace vers les stations du métro léger, et d’évaluer la viabilité technique, financière et commerciale pendant la période d’essai du projet en vue de l’étendre à d’autres régions.

IRF_6760.jpg

Selon le protocole d’accord, MEL peut engager une tiers partie pour exploiter le service de navette en utilisant des vans de 15 places et les jours d’opération sont du lundi au dimanche avec un tarif fixe de Rs 15.  Ce service sera disponible pour les passagers du métro ainsi qu’aux autre usagers.

Moderniser davantage le mode de transport

Dans son discours à cette occasion, le ministre Ganoo a déclaré que la finalisation du protocole d’accord est un effort collectif de tous les partenaires du secteur du transport pour moderniser davantage le système de transport terrestre.  Metro Express vise à améliorer le service de transport en offrant une expérience de transit rapide et fiable et le métro léger est progressivement devenu le mode de transport préféré des citoyens, a-t-il rappelé.

Le service de navette proposé, a-t-il souligné, est une approche innovante pour améliorer la connectivité vers les stations de métro léger.  Le service permettra une meilleure intégration du métro léger aux autres modes de transport et MEL travaillera avec des tiers dans le secteur des transports pour permettre aux navetteurs d’accéder facilement aux stations du métro léger, a-t-il dit.

Pour sa part, le CEO de MEL a souligné que le service de navette a été élaboré avec différentes parties prenantes telles que la NLTA, Traffic Management and Road Safety Unit et le ministère du Transport routier et du Métro léger.

Metro Express, a-t-il fait remarquer, est là pour apporter l’innovation et tout ce qui concerne le transport durable et l’intégration.  La connectivité est extrêmement importante, comme tout autre mode de transport alternatif. MEL est là pour apporter cette intégration entre tous les autres systèmes de transport, a-t-il ajouté.