Home / Actualités / Le Premier ministre s’implique PERSONELLEMENT dans le TRANSFERT de Navin Ramgoolam en Inde

Le Premier ministre s’implique PERSONELLEMENT dans le TRANSFERT de Navin Ramgoolam en Inde

Rencontre entre les deux leaders à l’occasion de la  toute récente fête indienne

Le Premier ministrePravind Jugnauth a utilisé tous les moyens à sa disposition pour accorder son soutien à Navin Ramgoolam et aussi pour faciliter son transfert par voie aérienne en Inde.
Les membres de l’état-major travaillistes ont reconnu ces efforts. Parmi les plus enthousiastes, se trouve Raj Aubeeluck, proche collaborateur de Navin Ramgoolam qui a écrit sur sa page face book les mots suivants : « I would like to extend my heartfelt gratitude to the Prime ministerPravind Jugnauth, Dr Zouberr Joomaye and team for their intervention».”
Pravind Jugnauth s’est en effet, beaucoup investi pour accorder son soutient à Navin Ramgoolam en ces temps difficiles tout en observant beaucoup de discrétion. 

La seule déclaration publique de PKJ sur le compte de l’ancien Premier ministre

Sa seule déclaration publique sur le compte de Navin Ramgoolam depuis que celui-ci a été testé positif à la covid 19, a été faite lundi à l’occasion de la cérémonie officielle marquant la promotion accordée à des caporaux de la force policière au grade de sergent.

Pravind Jugnauth a exprimé sa « solidarité à l’égard du Dr Ramgoolam et sa famille» et lui a souhaité « un prompt » rétablissement. « Le gouvernement, a-t-il déclaré, apporte tout le soutien nécessaire au Dr Ramgoolam pour son traitement ».
Par la suite, à chacun fois qu’il s’est rendu à la clinique Wellkin où Navin Ramgoolam se trouvait en isolement, le Premier ministre s’est abstenu de tout commentaire. Laissant ainsi le soin à ses collaborateurs dont le Dr Zouberr Joomaye de le faire. C’est le Dr Joomaye qui a donné un aperçu de l’état de santé de Navin Ramgoolam et qui a communiqué les dispositions prises pour assurer le transfert du patient  à New Delhi

Navin Ramgoolam déjà prise en charge en Inde depuis ce jeudi matin

Navin Ramgoolam, testé positif à la Covid-19 a enfin pu prendre l’avion ce mercredi 8 septembre à destination de l’Inde où il a été pris en charge sur place par les autorités indiennes ce jeudi matin. Il a été conduit au All India Institute of Médical Sciences à New Delhi.

L’avion ambulance spécialement affrété grâce aux efforts cojugués du Haut commisariat de l‘Inde à Maurice et du gouvernement mauricien, avait auparavant touché la piste d’atterrissage Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport à Plaisance dans la soirée du mercredi 8 septembre. Navin Ramgoolam a pu embarquer en compagnie d’un médecin mauricien qui sera chargé de suivre l’évolution de son état de santé durant son séjour à  New Delhi.
Au moment de son départ Navin Ramgoolam affichait une bonne mine. On parlait même de bonne santé, mais que c’est en guise de précaution qu’il effectuait le voyage.

Les problemes d’ordre téchnique ont d’abord surgi

Pour que ce transfert soit rendu possible dans les délais, le patient a bénéficié de l’assistance gouvernementale. Le bureau du Premier ministre en première ligne. L’option d’un appareil d’Air Mauritius avait été de prime abord retenue, mais  vite abandonnée. De leur côté les travaillistes s’activaient pour avoir un avion, mais démarches qui se sont révélées vaines. Ce qui a amené la prise en charge de l’opération par le gouvernement qui, avec l’assistance indienne, a pu passer un accord avec une compagnie privée disposant de jets.

Les frais remboursables payés par le gouvernement mauricien

L’autre difficulté consistant à réunir le budget nécessaire pour payer  la compagnie aérienne privée. Ce qui ne souffrait d’aucune attente. C’est ainsi que le bureau du Premier ministre a décidé de payer lui même les frais de transport . Un somme qu’un membre du Parti travailliste a pris l’engagement de retourner  au gouvernement. 

ok

 

About Redaction

x

Check Also

Maurice rouvre ses FRONTIERES avec l’un des taux de VACCINATION complète les plus élevés en Afrique

Maurice se prépare à la réouverture de ses frontières avec confiance et ...