Home / Actualités / Affaire St Louis – Le Prof Swaley Kassenally passe du statut de TEMOIN à SUSPECT par l’ICAC

Affaire St Louis – Le Prof Swaley Kassenally passe du statut de TEMOIN à SUSPECT par l’ICAC

A la suite de son interrogatoire comme témoin dans l’affaire St Louis,  le Prof Swaley Kassenally fait l’objet d’une inculpation provisoire de corruption sous deux chefs d’accusation.

Des pots de vin auraient été versés à des tiers pour que le contrat d’installation de turbines à la station de St Louis soit alloué à la firme danoise, la BCMG. La commission anti corruption qui mène l’enquête dans cette affaire arrive à la conclusion que le Prof Kassenally a bénéficié de plusieurs billets d’avion de la BCMG. La firme lui aurait aussi gratifié d’une somme de Rs500 000 pour services rendus.

Le professeur Kassenally qu’on a entendu sur les ondes hier soir s’est défendu des accusations portées contre lui, les qualifiant de farfelues. Il a affirmé n’avoir pas reçu la moindre somme de manière illégale et, en réponse à une question, a expliqué que les billets d’avion ont été utilisés pour ses déplacement en sa qualité de consultant  pour le compte de la BCMG.

C’est uniquement sur présentation de paiements des billets d’avion, que la firme lui  fait les remboursements.

Et  aussi que l’ICAC a subitement déclenche l’affaire à la suite de la visite à Maurice des représentants du GAFI.

A noter que l’inculpation du Prof Swaley Kassenally qui a été un véritable coup de tonnerre, a été une décision de la commission anti corruption après le décryptage des données informatiques obtenues sur des ordinateurs saisis chez la firme PAD.& Co Ltd.

Des initiales PK, répertoriés à partir de ces recherches, sont attribuées au Prof Kassenally. Celui-ci met “au défi” l’ICAC de prouver qu’il s’agit de lui.

La police n’a pas objecté à sa remise en liberté sous caution. Après sa comparution  devant le tribunal de Curepipe jeudi, Swaley Kassenally a payé Rs75 000 en espèces et signé une reconnaissance de dette de Rs150 000.

S’agissant de l’affaire St Louis, appelée St Louis Gate, qui a fait couler beaucoup d’encre et provoqué un tsunami médiatique, parmi les personnes arrêtées par l’ICAC,  il y a Patrice Leung Lam Hing, ex-directeur financier de PAD & Co Ltd et Kemraj Mojeen, comptable.

L’affaire a coûté son poste au No 2 du gouvernent. Il s’agit d’Ivan Collendavelloo, leader du Mouvement Liberater qui siège  maintenant comme back bencher et qui lui aussi a dit n’avoir rien à voir dans cette affaire.

On s’attend à ce que d’autres interpellations aient lieu par l’ICAC.

About Redaction

x

Check Also

Une demande de RANCON qui tourne mal pour les RAVISSEURS d’un jeune homme

Les maîtres chanteurs qui avaient demandé une rançon pour la libération d’un homme ...