Home / Actualités / La PRÉSENCE de la fille du DPM sur l’avion en provenance d’Afrique du Sud : « Allégations FAUSSES et MALICIEUSES »

La PRÉSENCE de la fille du DPM sur l’avion en provenance d’Afrique du Sud : « Allégations FAUSSES et MALICIEUSES »

Des articles dans la presse dominicale ont fait état d’une nouvelle selon laquelle la fille d’« un ministre » qui se trouvait sur le vol de l’avion en provenance d’Afrique du Sud samedi avait disparue. Selon les informations véhiculées, la fille n’aurait pas été soumis au contrôle sanitaire comme l’ont été les autres passagers. Steven Obeegadoo pointé du doigt sur Facebook, a vigoureusement démenti la nouvelle relégué à la catégorie de fakenews.

Les mesures de contrôles renforcées ont été rendues nécessaires après la découverte d’une nouvelle variante dangereuse en Afrique du Sud. Ce qui a amené les autorités mauriciennes à décider de fermer ses frontières avec l’Afrique du Sud à partir de ce lundi. Une décision qui a pris de court les nombreux voyageurs, principalement les touristes. Après les formalités de contrôle sanitaire, dans la soirée de samedi, ceux-ci ont été dirigés dans deux hôtels de Quatre Bornes, dont le Gold Crest pour être hébergés aux frais de l’état jusqu’à ce que tout danger soit écarté.

Mais où est donc passé la fille du ministre ? On devait apprendre par la suite qu’allusion était faite de la fille du Deputy Prime Minister, Steven Obeegadoo une nouvelle qui a agité la toile faisant accroire que la fille du No 2 du gouvernement a pu se soustraire au contrôle en raison du statut de son père. Mais il se trouve que ce n’était que du vent.

Ce qui a amené Steven Oobegadoo à émettre un communiqué ce dimanche pour apporter un formel démenti à la nouvelle. Aucun membre de sa famille n’a voyagé sur aucune ligne aérienne en provenance d’Afrique du Sud dans un passé récent. Il est d’avis qu’il s’agit d’un acte délibéré visant à nuire à sa réputation. Enfin, qu’il se réservait le droit d’entamer des actions légales.

Le communique du no 2 du gouvernement se lit comme suit :

« J’ai pris en ce dimanche 28 novembre d’allégations circulant sur les réseaux sociaux à l’effet que ma fille serait arrivée à Maurice hier samedi 27 novembre en provenance d’Afrique du Sud et qu’elle aurait été exemptée par la suite du test PCR et de quarantaine, et autorisée à quitter l’aéroport en violation des conditions imposées par les autorités sanitaires mauriciennes.

« Je démens cela de la manière la plus catégorique qui soit et je tiens à préciser qu’aucun membre de ma famille n’a visité ou transité par l’Afrique du Sud dans un passé récent.

« Ces allégations fausses et malicieuses ont pour objectif de porter atteinte à ma réputation et à faire du tort à ma famille et je me réserve le droit de prendre les mesures légales appropriées à l’encontre de toute personne publiant ou faisant circuler de telles allégations »

About Redaction

x

Check Also

Une demande de RANCON qui tourne mal pour les RAVISSEURS d’un jeune homme

Les maîtres chanteurs qui avaient demandé une rançon pour la libération d’un homme ...