Home / Actualités / Ouverture des discussions avec les autorités françaises en vue de SORTIR Maurice de la zone ROUGE ECARLATE

Ouverture des discussions avec les autorités françaises en vue de SORTIR Maurice de la zone ROUGE ECARLATE

Rencontre entre le DPM et le ministre francais du Tourisme

La nouvelle est tombée en début de semaine. Il s’agit de la décision de la France de classer l’île Maurice dans une nouvelle catégorie d’alerte au coronavirus. La zone « rouge écarlate » pour les pays où la maladie serait dans sa forme la plus sévère. En conséquence la France a décidé en conseil des ministres de mettre un terme à toute liaison aérienne avec un certain nombre de pays de l’Afrique Australe, dont l’ile Maurice. La mesure entre en vigueur à partir du samedi 4 décembre.

CETTE DECISION ACCUEILLIE AVEC STUPEFACTION PAR LES AUTORITES MAURICIENNES ET QUALIFIEE D’INJUSTIFIEE

Le premier à réagir au niveau local, a été le vice Premier ministre et ministre du Tourisme, Steven Obeegadoo actuellement en déplacement à Madrid où se déroule la conférence de l’Organisation mondiale du Tourisme. Steven Obeegadoo a rencontré Jean-Baptiste Lemoyne, son homologue français également présent à ce sommet pour lui faire part de l’« étonnement » de Maurice face à cette une mesure de la France qu’il a qualifiée d’ « injuste » et d’ « injustifiée ». « Maurice, a-t-il précisé est un pays qui a mis en place toutes les mesures sanitaires adéquates pour protéger sa population et aussi les touristes ».

Il lui a aussi fait comprendre que la France représente le « principal marché touristique pour Maurice ». Autrement dit que les Français seront injustement privés de la possibilité de venir passer leurs vacances à Maurice. La mesure dont les détails doivent entrer en vigueur le samedi 4 décembre, ne sont pas encore connus.

DES EFFORTS POUR AMENER LA FRANCE A RECTIFIER LE TIR

Un revirement de situation favorable est-il envisageable. Le DPM a réagi en disant que « le ministre français a été sensible aux revendications mauriciennes ». Le DPM a laissé entendre que Maurice peut compter sur ses très bonnes relations avec la France pour faire avancer sa cause. En même temps au sommet de l’Etat à Maurice on multiplie les initiatives pour amener la France à rectifier le tir.

Il n’est pas exclu qu’un dossier soit adressé au gouvernement français à travers l’ambassade de France à Maurice. C’est en vue de faire comprendre que Maurice n’est pas pour les touristes une destination à risques.

Au niveau des opérateurs dans le secteur touristique à Maurice, on parle de « coup dur » et de « catastrophe » à la suite de la proclamation de la zone rouge écarlate dans laquelle le pays a été classifiée. Des réservations sont annulées.

Dans le secteur, on croise les doigts dans l’attente d’un dénouement heureux devant permettre d’aborder la haute saison touristique avec plus de sérénité. On attend des communications tant de la part de la France que des autorités mauriciennes pour plus de détails.

About Redaction

x

Check Also

Une demande de RANCON qui tourne mal pour les RAVISSEURS d’un jeune homme

Les maîtres chanteurs qui avaient demandé une rançon pour la libération d’un homme ...